Accueil » Actualités » MARS, LE MOIS DE LA PRÉVENTION DE LA FRAUDE PAR EXCELLENCE AU CANADA

 

Le cabinet BridgeToStudy et son Consultant Agrée en Immigration Canadienne Youssef RHARIB membre du CRCIC (inscrit sous le numéro R417783)ont le plaisir de participer, encore une fois, à la seizième édition de la campagne nationale du « Mois de la prévention de la fraude », organisée par le Conseil de réglementation des consultants en immigration du Canada (CRCIC) en collaboration avec le Bureau de la concurrence, la Gendarmerie Royale du Canada et le Centre antifraude du Canada.

La seizième édition de cette compagne annuelle, lancée le 1er mars 2021 par le Bureau de la concurrence, vise à informer et à sensibiliser la population à la variété des risques de fraude qui frappe toutes les générations et les précautions à prendre afin de tenir tête aux fraudeurs.

Des pertes collossales

La plupart des gens pensent être à l’abri de la fraude. Au contraire ! Quel que soit votre âge, votre niveau d’éducation, et même votre situation professionnelle, vous n’en êtes pas à l’abri. Les fraudeurs recourent à des moyens et des pratiques frauduleux de plus en plus sophistiqués pour en toucher le maximum.

En 2020, le Centre Antifraude Du Canada (CAFC) a reçu 101483 signalements de fraude, l’équivalent de 160 millions de dollars de pertes, contre 98 Millions de dollar en 2019. Selon le même organisme, on estime que ce sont juste 5% des victimes qui en font le signalement. Vous imaginez donc l’ampleur de ce phénomène !

L'usurpation de l'identité des concultants en immigration

Bien que cette fraude prend plusieurs formes et même parfois sophistiquées, l’usurpation de l’identité des consultants en immigration est l’une des fraudes les plus répandues. Les conséquences peuvent être dévastatrices chez les personnes et/ou les familles souhaitant étudier ou même s’établir au Canada. Dans certains cas, les personnes peuvent y perdre toute leur épargne-retraite, leur résidence principale, leur (s) projet (s) personnel (s) et/ou professionnel (s) et même leur vie carrément.

Ces faux consultants en immigration peuvent aller très loin en créant de faux sites web (semblables dans la plupart des cas à des sites officiels gouvernementaux) pour y mettre de fausses annonces dites « Bon marché » en vous garantissant même votre admissibilité dans de grandes écoles pour vos études et/ou des emplois à des salaires très élevés.

Comment bien choisir votre consultant en immigration et vous prévenir de cette fraude ?

Le gouvernement canadien en collaboration avec plusieurs départements étatiques et d’autres équipes spécialisées travaillent quotidiennement pour détecter et combattre les divers types de la fraude, sauf que la vigilance demeure la meilleure façon de se protéger et de contrer les pratiques frauduleuses des fraudeurs.

Généralement, les fraudeurs misent sur la méconnaissance, l’urgence d’agir rapidement et l’appât de gain rapide. Pour ce, nous vous recommandons d’adopter ces quelques réflexes :

·         Vous devez faire preuve de pragmatisme et de méfiance vis-à-vis des offres trop attirantes, vous renseigner davantage et contrevérifier la demande.

·         Ne jamais donner de renseignements personnels à votre interlocuteur si vous n’êtes pas en mesure de l’identifier ;

·         Méfiez-vous de toute demande de payer des frais par courriel, par téléphone ou par message texte.

·         Vérifier si la personne (consultant) est autorisée à représenter des immigrants/étudiants et/ou à les conseiller, sinon, vous ne devriez pas recourir à ses services. Le consultant représentant doit obligatoirement être membre du Conseil de réglementation des consultants en immigration du Canada (CRCIC). Pour le vérifier, consulter le site web du CRCIC en suivant ce lien : https://iccrc-crcic.ca/fr/find-a-professional/.